Hommages

L’Hommage à Antonin Artaud que j’ai réalisé à la Villa Médicis en juin 2019 a été l’élément déclencheur de celui, plus global, que j’adresse aux maîtres français de l’abstraction (Bernard Frize, Fabienne Verdier, Pierre Soulages) ou d’une figuration disloquée (Philippe Cognée), jalons artistiques auxquels je reviens sans cesse. Back to basics..

S’inscrire dans la lignée de ces artistes n’est évidemment pas les copier, mais simplement reconnaitre que, bien qu’empruntant des voies créatives différentes, on arrivera certainement à un résultat pouvant évoquer le leur. Fort de ce constat, cette série a été conçue comme un jeu de ressemblance / dissemblance avec les ainés, visant autant à honorer leur apport à l’histoire de l’art qu’à en écrire une modeste continuation.

Plus qu’une simple évocation, mais sans non plus basculer dans l’exacte reproduction, il s’agit de rendre hommage par la ressemblance, tout en étant différent dans la technique employée, afin d’interroger les liens entre procédés et résultats, processus et génération des formes, qui constitue la racine de mon travail.