Articles du site

Cette page recense l’ensemble des articles de ce site, également repris dans la Sitemap. Vous pouvez y accéder plus commodément en consultant les pages thématiques:

Le temps des fluides

Une ligne tracée à la main s’exprime, alors qu’une ligne tracée à la règle se meurt. L’homme comme la machine reflètent leur propre nature dans les traits qu’ils produisent. La machine inerte ne tracera qu’un trait mortifère et sans expressivité quand l’homme dessinera une ligne parlante, qui viendra elle-même alimenter son propre psyché (imagination, émotion). Historiquement, la peinture abstraite s’est construite autour de cette dichotomie homme/machine, que l’on pourrait aussi désigner par l’opposition mollesse/dureté et qui dans le champ pictural s’est appelé abstraction géométrique / abstraction lyrique.

Suite/Next »

Saatchi Gallery · Londres

La Saatchi Gallery, à Londres, s’attache depuis de nombreuses années à offrir une visibilité à de jeunes artistes britanniques ou internationaux, en leur offrant notamment la possibilité de présenter certaines de leurs œuvres dans des espaces spécialement dédié du musée, au second étage (artist run project).

Dans le cadre de ce projet, l’œuvre Étude pour la Villa Medicis de Silvère Jarrosson a été sélectionnée parmi l’ensemble des candidatures reçues pour apparaitre, sous la forme d’une vidéo-projection, dans cet espace dédié à la jeune création.

Exposition du 19 septembre 2019 au 19 décembre 2019

Suite/Next »

Lys Over Lolland

A une heure de Copenhague, l’exposition Lys Over Lolland est devenue, après dix-neuf ans d’existence, un passage annuel incontournable de la scène artistique danoise. En 2019, la France était mise à l’honneur avec la présentation exceptionnelle de tapisseries du Mobilier national, issues de la Manufacture des Gobelins et présentées pour la première fois au Danemark, sous la direction de Gilles Bonnevialle, Marie Hélène Bersani et Susanne Grue Jorgensen. Seul artiste français présenté aux côtés des tapisseries des collections d’État, Silvère Jarrosson s’est vu attribuer un espace dédié de l’ancienne usine désaffectée dans laquelle avait lieu l’exposition.

À la différence des précédentes installations de l’œuvres (à l’Académie des Beaux Arts de Riga notamment), la mise en scène de cette pièce monumentale s’est faite cette fois ci en blocs séparés, tranchant avec l’installation en frise conçue initialement et offrant une nouvelle lecture possible à cette œuvre polymorphe.

Au total, plus de sept mille visiteurs de tout le Danemark sont venus découvrir cette sélections de pièces venues de Paris.

Suite/Next »

Musée des Beaux Arts de Madona (Madonas makslas muzejs) · Lettonie

Après l’Académie des Beaux Arts de Riga et le Konzerthall de Liepaja, c’est au Musée des Beaux Arts de la ville de Madona qu’est exposée l’œuvre monumentale L.U.C.A. de Silvère Jarrosson, pour une exposition monographique en partenariat avec l’Institut français de Lettonie. Une performance publique a lieu au cours du vernissage.

À la suite de cette performance, l’œuvre réalisée intègre la collection du musée, sur décision de son directeur.

Suite/Next »

Hommage à Antonin Artaud · Villa Médicis

Cet « Hommage à Antonin Artaud » commandé par la Villa Medicis à Silvère Jarrosson a été projeté en mapping sur la façade de la Villa au cours de la 9e édition du Festival Villa Aperta. Sur proposition du curateur et directeur de la programmation artistique Cristiano Leone, il était composé de trois vidéos de cinq minutes chacune, mettant en scène Silvère Jarrosson à la fois comme le peintre qu’il est et comme le danseur qu’il a été.

Suite/Next »

Frame Basel Art Fair

Silvère Jarrosson a été invité par la foire d’art contemporain Frame Basel a investir seul un stand de la section “Project Space” de l’évènement. En marge de Art Basel, ses principales œuvres du printemps 2019 ont donc pris place dans cet évènement satellite, aux côtés de celles Eva Jospin, Lionel Sabatté et Vincent Corpet, présentées dans les espaces avoisinants.

Suite/Next »

Entrée dans le mouvement

Exposition de l’œuvre monumentale L.U.C.A., précédemment exposée à l’Académie des Beaux-Arts de Riga, dans le hall de l’opéra de Liepaja (Great Amber Konzerthalle), en partenariat avec l’Institut français de Lettonie. Une performance est venue accompagner l’ouverture de l’exposition au public. Une façon de faire dialoguer musique, danse et peinture dans un lieu emblématique de la scène culturelle lettone.

Suite/Next »

Tout va très bien

L’œuvre in situ de Silvère Jarrosson présentée durant cette exposition collective à la Galerie Mansart a ceci de tout à fait inédit qu’elle a été réalisée directement sur un mur de l’espace d’exposition, donc, pour la première fois, à la verticale. Si son travail consiste à structurer l’étalement de la peinture (lignes, courbes, taches, bordures et filaments) sur un support généralement horizontal, ici c’est le cadre même de sa démarche qui est modifié, verticalisé. Cela l’amène à concevoir une construction nouvelle, soumise à un important tropisme (la gravité). À l’image d’une voute, elle est pensée pour y résister. La verticalité impose une nouvelle contrainte, ouverture vers une nouvelle liberté.

Suite/Next »

Sixième triennale de Guangzhou

Présenté pour la première fois en Chine, le travail de Silvère Jarrosson a été confronté, durant cette triennale présentant plusieurs dizaines d’artistes déjà établis en Chine, à la perception que la culture asiatique a de l’abstraction.

Suite/Next »